Vendredi 14 Septembre avait lieu la troisième édition du JugSummerCamp à La Rochelle.

6h : Départ de la maison pour récupérer mon collègue Frédéric Camblor à Bègles, puis Zala à Lormont.

8h45 : Arrivée à l’espace Encan, où à lieu la conférence. Une dizaines de personne étaient présentes. Un magnifique buffet de viennoiseries, de jus de fruit et de café nous attendait comme tous les ans.
L’occasion de se détendre un peu avant d’affronter cette journée, de discuter avec les uns et les autres. Je retrouve entre autres Nicolas Martignole, notre passager bonus pour le retour sur Bordeaux.

9h30-10h00 : keynote d’ouverture
C’est un Nicolas De Loof endiablé,comme à son habitude, que nous avons retrouvé pour cette keynote. Ce dernier a eu l’idée saugrenue de nous faire un épisode des cast-codeurs en direct à l’aide de ses 4 marionnettes, de confection artisanale (1 tee-shirt, 1 cintre et 1 photo de la tête grandeur nature). Et hop, c’est partie bon un bon moment de rigolade entre petites vannes bien placées et chutes de marionnette. Bref de quoi nous mettre la pêche pour la suite de la journée.

10h-11h : Google, marchand de bonbons
C’est avec sous sa « nouvelle » casquette d’évangeliste Google que nous retrouvons Alexis Moussine-Pouchkine, qui nous a présenter une partie des nouveautés de google app engine… Puis nous retrouvons Martin Görner pour nous présenter les nouveautés qu’apporte CSS3 concernant la manipulation d’images et la création d’animations, le SVG et enfin WebGL. J’aurai aimé que l’on parle plus de WebGL que de transformations CSS3, mais bon j’ai quand même bien apprécié la présentation. J’ai notamment appris l’existence de prefixfree, une petite bilbiothèque JavaScript permettant de se passer des prefixes (-webkit et -moz) dans le css. Je sais qu’il y a de nombreux débats là dessus (les mettre ou pas) mais ce n’est pas le sujet de cet article ;-). À noter également, la bibliothèque three.js bien utile pour WebGL. Et bien entendu un énorme merci à Google pour le sponsoring de cet évènement et pour les goodies !

11h-12h : Realtime web Application and Play2
Je retrouve Nicolas Martignole pour sa présentation. Il nous a présenté le projet sur lequel il travaille en ce moment (zaptravel) en expliquant les contraintes techniques liées à ce projet : temps réel, charge, traitements asynchrones… Nicolas a évoqué certaines technologies utilisées : Play2, Scala et Redis (base noSQL), websocket. Finalement Nicolas a peu parlé de Play2, comme il l’a lui même fait remarqué, ce qui m’a un peu manqué je doit avouer.

12h-12h15 : Soon, in a galaxy not so far away
Matthieu Ancelin nous présentait son jeu de vaisseaux spatiaux qu’il a développé en utilisant Play2. Certains ont pu rejoindre en direct une partie en cours pour la démo et je dois dire que le rendu du jeu était assez bluffant en terme de fluidité, quand on voit la connexion wifi qu’il y avait, mais aussi le nombre d’informations qui transitaient à la seconde. C’est là qu’on se dit qu’on a fait des progrès énormes ces dernières années dans le web, mais qu’on n’a encore rien vu.

12h15-13h35 : Pause déjeuner avec un excellent buffet, où j’ai rejoins Nicolas Martignole, Nicolas De Loof et David Gageot.

13h35-13h50 : 24 plugins chrono
Romain Maton nous a fait une présentation de 24 plugins Eclipse et/ou IntelliJ Idea. Me concernant c’est plus les plugins IntelliJ Idea qui m’ont intéressé. Parmis ceux que je dois tester ou que j’utilise : Tabdir, Shifter, Scratch, Key promoter, Copy as html, Bash support, Mark down. Je vous encourage fortement a assister à une présentation de Romain Maton. Je n’ai jamais été deçu et la présentation est bien menée (propre, efficace, clair… génial en somme).

13h50-15h : HTML5, Spring, NoSQL et mobilité
Julien Dubois présentait un petit retour d’expérience sur l’application Tatami (un twitter-like) développé par Ippon. Ce projet utilise entre autres les technologies suivantes : HTML5, Backbone.js, JQuery, Twitter Bootstrap, Spring 3.1, Cassandra, ehcache… J’ai apprécié ce retour d’expérience honnête où Julien a expliqué que certains choix leur avaient posé des soucis (comme faire un site spécifique pour mobiles) ou même que certaines solutions n’étaient peut-être pas optimales mais qu’elles avaient le mérite de marcher correctement.

15h-16h : La Dartologie, découverte du langage Dart !
Nicolas François et Guillaume Girou nous ont proposé une présentation sur Dart. Nous sommes arrivés assez vite dans du live coding, ce que j’ai trouvé sympa. Dart peut être utilisé aussi bien côté client (en théorie) que serveur (grâce à sa VM). Aujourd’hui Dart est nativement supporté par Dartium (Chrome amélioré), mais doit être transcrit en JavaScript pour permettre un support dans les autres navigateurs. Aujourd’hui Dart n’est pas assez mature pour pouvoir être utilisé. Les API ne sont pas figées et évoluent encore aujourd’hui, ce qui a d’ailleurs perturbé la présentation et rendu impossible la fin de la démo prévue. De plus, les autres navigateurs sont plutôt rétissants quant au support de Dart. Affaire à suivre !

16h-16h15 : Gouter. Encore une fois rien à dire si ce n’est que c’était excellent.

16h15-17h15 : Beaglebone = Arduino^10 + Mix de technos
Laurent Huet voulait nous présenter la beaglebone, petit ordinateur de la taille d’une carte de crédit. Dans le même style on entend en ce moment beaucoup parler du RasberryPi. Malheureusement, son beaglebone a cramé la veille… c’est con pour la démo ! La présentation était assez complexe, mais j’en retiens que ça a l’air bien cool de jouer avec ce genre de carte. Il existe pas mal de composant à brancher dessus : mini écrans lcd, thermomètre, hygromètre…

17h17-18h10 : Programatoo pour les grands : how your kid can code ?
Audrey Neveu et Ludovic Borie ont présenté le mouvement Programatoo, dont l’idée est d’initier les enfants à la programmation afin qu’ils comprennent comment un logiciel marche ou tout simplement pour qu’ils comprennent le travail de leurs parents. Concrètement, il s’agit de séances pratiques où les enfants sont initier à la programmtion par des jeux ou des logiciels spécifiques. On nous a présenté de nombreux logiciels pour aider à cela : Scratch, SmallBasic, KidsRuby, TortueScript (pour les nostalgiques de Logo)… Une mention particulière pour DrTechnico, un jeu sans ordi pour apprendre la programmation. L’idée est de piloter un robot (en fait un être humain : parent généralement) à l’aide de commandes particulières afin qu’il réalise un parcours. J’imagine assez bien l’aspect ludique que cela doit représenter pour un enfant de prendre le « contrôle » d’un de ses parents. Nul doute que cette initiative va se développer de plus en plus.

18h30 : Départ de La Rochelle. Dans la voiture les discussions continuent jusqu’à notre arrivée vers 20h15.

21h : Arrivée à la maison. Fatigué mais content de ma journée !

J’ai eu la chance de participer aux 3 éditions du Jug Summer Camp (merci 4SH) et je dois dire que c’est un évènement que j’apprécie particulièrement. L’organisation est vraiment géniale. Tout est bien rodé. Les conférences sont intéressantes et parfois inédites. Tout est gratuit, sachant qu’il y a un petit-dej, déjeuner et goûter !!! À ce propos, je voudrais remercier tous les sponsors et tout particulièrement Serli qui oeuvre depuis le début dans l’organisation de cet évènement. Merci également à tous les bénévoles sans qui rien ne serait possible. A l’année prochaine j’espère 🙂

Publicités

À propos de dadouwap

Passionné d'informatique et plus particulièrement des technologies suivantes : java, javascript, html, css ...

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s